Ça n'était pas une bonne idée

 

02

Depuis qu’à Metz, au quartier de la gare, le Père Noël fait le beau sur le gazon du général Mangin, nos deux célébrités ont apparemment des choses à se dire. Lundi dernier, j’ai surpris leur manège en allant chercher mon pain. Vous me direz qu’ils auraient pu se téléphoner mais la Grande Poste est au Mont de Piété.

Or donc, je vis Mangin regarder de haut les Messins qui passaient avec des paquets sous le bras. Il prenait son nouveau voisin à témoin.

‒ Pauvre France ! Et la petite Lorraine qui s’y croyait déjà… Vous l’avez vue, samedi, à la télé ? On peut dire qu’elle a eu chaud.

‒ Vous parlez de Jeanne d’arc ?

‒ Je parle de leur Miss. En poupée cocorico,elle avait l'air d'une sauterelle au bout d’un hameçon, et trempée dans la mer Rouge encore...

‒ Pourquoi dites-vous qu’elle a eu chaud ?

‒ Parce qu'elle l'a échappé belle et la Lorraine aussi. Les cuisses à l’air, il ne lui manquait plus que la plume au croupion.

‒ Simple erreur de casting. On lui a dessiné une nouvelle robe au dernier moment et ni vu ni connu.

‒ Sauf que tout le monde l’a su quand même...

‒ Qu’est-ce que ça peut faire puisque qu'elle n’a pas été élue.

‒ Des trucs pareils, ça vous suit longtemps. Vous savez ce qu'est devenue la presse... A la première occasion, les fouineurs ne résisteront pas au plaisir de ressortir le  costume du placard. Vous voyez votre Miss Pitou, déposer sa gerbe aux Monument aux Morts ?

Le Père Noël ne répondit pas car dans sa barbe, il était du même avis. Si la demoiselle avait gagné le cocotier à Marseille, le mistral aurait déjà soufflé dans les branches.

Sur ce, le feu passa au vert et je n’entendis plus rien… Vingt-cinq voitures déboulaient, plein pot, de la rue Pasteur pour s’engouffrer, champignon fumant, vers la rue Charlemagne. C’était la première fois depuis quatre ans que les Messins  retrouvaient leur goudron sur deux voies, après un chantier bancaire interminable. Alors ils en profitaient, les bougres. Mais dès qu’au croisement le rouge réapparût, le Père Noël redonna de la voix.

‒ Mon pauvre Mangin, on n’est plus en 1870! La couturière ne voulait provoquer personne. Elle pensait rendre hommage au contraire. C’est un ami qui lui en avait soufflé l’idée pour le centenaire de l’armistice. Elle avait justement choisi le pantalon garance. Miss Lorraine, en l’enfilant, n’y voyait rien d’anormal non plus. Au lycée, on la regardait comme une extra-terrestre parcequ'elle avait des jambes de princesse.

‒ Et vous appelez ça un hommage ! La Lorraine n’est pas Tahiti ! Elles auraient du prévoir l'avenir

‒ Avec un portable vissé dans la paume, on ne peut plus se faire tirer les lignes de la main.

‒ De mon temps, on respectait les Poilus.

Subitement, le Père Noël devint tout rouge, mais vraiment rouge, y compris l’hermine et la barbe.

‒ Taratata avec vos Poilus ! Et les dragées de Verdun ? Ne venez pas me sussurrer, quand vous en sucez, que vous n’avez jamais su ça.

‒ On n'a pas de poupées dans les casernes.

‒ Ça, je le sais. Mais Miss Lorraine n'y vit pas non plus. C’est une gentille fille, jolie, pas bête et bien roulée. Seulement venue à Marseille pour gagner, comme ses copines.  Pas très malin de lui dire qu’elle a  de la chance d’avoir perdu.

‒ La belle affaire...

‒ Moi, je les plains, ces filles. Dès qu’elles montrent un centimètre de trop, il y a toujours un moraliste qui les voit en petite culotte…

Le général gardait les bras croisés, le signe qu’il faisait un gros effort pour réfléchir… Mais le Père Noël était en forme.

Calmez-vous, Mangin ! Si l’on habillait Miss Montelimar en nougat ou Miss Nancy en bergamote, ça vous gênerait ?

Pas du tout.

Alors, basta ! Les deux filles ont compris qu’elles étaient novices dans le métier. Quand on veut être drôle et qu’on fait une gaffe, on s’excuse, ce qu’elles ont fait. Le coq doit cesser de chanter quand la poule pond un œuf carré.

Quand la poule pond quoi ?

Laissez tomber. C'est un proverbe chinois.

C’est alors qu’arriva un pigeon..  Ils ne sont pas rares dans le quartier mais celui-là est spécial. Il roucoule tous les matins aux fenêtres d'un deux pièces cuisine, au quatrième étage d’un immeuble bourgeois bardé de tubulure et face au géneral Mangin. Notez qu’on n’a jamais vu travailler personne sur cet échafaudage étrange, monté en urgence il y a plus d’un an ! C’est la raison pour laquelle les ramiers s’y prennent souvent pour des colombes et les colombes, parfois, pour le Saint Esprit.

Eh là, vous deux ! dit l’oiseau. Vous n’êtes pas clairs dans la tête.

On ne t’a pas sonné, répondit Mangin.

J’ai tout entendu quand vous causiez. Ne faîtes pas les étonnés. Vous le saviez que la présidente du premier Comité Miss France est une Lorraine connue pour sa dialectique affûtée. Quand on veut lui faire manger son chapeau, elle tape dur. Virée sans ménagement il y a neuf ans, elle reprochait le mois dernier à ses remplaçants de n'avoir pas tiqué en découvrant ce projet discutable. Qu’on puisse associer l'image nunuche d'un concours de beauté à l'iconographie des souffrances locales lui paraissait une offense. Alors elle l'avait fait  savoir et le président des anciens combattants de Moselle itou.

Pigeon, tu causes comme un Oracle, dit le Père Noël. Mais où veux-tu en venir ?

On devrait le savoir par cœur : côté corde, motus dans la maison du pendu. Ceci dit, comme Endemol a molli, la Lorraine s'en remettra. Miss Lorraine s'en remettra. La couturière s'en remettra. Le Comité s'en remettra. Il n'y aura, encore une fois, que les gens d'ici pour penser que cela suffit. Ils passent leur temps à répèter que la Moselle est verte, mais un tas d'ignorants la veulent en  bleu horizon

Et sur ces mots, l'Oracle s'envola vers ses tubulures.

‒ C'est qu'il parlait d'or, notre oiseau... conclut le Père Noël. Nos mémoires sont encombrées de soucis refoulés. Dans cette région hantée, la moindre paire de pantoufles retrouvée au fond d'un grenier peut vous ressusciter un malgré-nous. . Si vous vous faîtes du mauvais sang, ne le fourrez jamais dans les réseaux sociaux, car ils  en feront de l'eau de boudin.

JG. decembre 2019